ArticlesDigging

2014 – SBTRKT ft. A$AP Ferg & Warpaint – Voices in My Head

SBTRKT ft. A$AP Ferg & Warpaint – Voices in My Head

Voices in My Head est une collaboration entre plusieurs artistes, mais faisant à la base partie du projet d'SBTRKT. Ce titre a été pensé pour clôturer l'album Wonder Where We Land, sorti le 29 septembre 2014. On constate que la partie instrumentale de la musique est particulièrement aérienne, planante, avec une prédominance des styles électronique et hip-hop ainsi qu'une légère tendance jazz.

Le morceau a été créé à travers un périple certes long, mais qui en a amplement valu la peine. En effet, ce dernier a commencé par un simple track au piano composé à Londres, puis SBTRKT est partit au studio Fleas the Boat à Silver Lake (Los Angeles) pour améliorer son idée grâce à Stella – batteuse – et Emily – chanteuse – de Warpaint. Il est ensuite revenu à Londres pour pousser son titre aux sonorités dont il estimait être le plus satisfait. Cette partie a duré plusieurs mois, avant qu'il ne soit mit en contact avec A$AP Ferg via Callender, un ami en commun. SBTRKT et Ferg ont donc collaboré sur ce morceau, à New York.

Le texte écrit et rappé par A$AP Ferg n'est clairement pas joyeux. Il joue avec la manière dont fonctionne son flot de pensées, l'écrit et le décrit : par flashs de souvenirs et de brèves réflexions. Les paroles tournent surtout autour du sujet de la prise de drogues (joints, cocaïne ou encore MDMA). D'ailleurs, il explique à la fin que la raison pour laquelle il se défonce et les « enfants » aussi : c'est parce que le monde qui nous entoure est malsain, que la drogue attise la flamme de l'âme, ravive un espoir enfantin d'un futur qui nous scierait et qu'il vaudrait mieux mourir de la sorte. Mise à part cela, il mentionne sans transitions, comme des flashs de pensées, quelques avis et informations : son père décédé et ayant eut des problèmes de reins, son envie constante d'extérioriser par le sexe, un ami qui lui a dit qu'il n'avait pas l'air d'aller bien, une connaissance qui lui a donné de la cocaïne à fumer dans son joint, un homme dont il décrète la future mort, un sentiment de culpabilité et ce couplé d'un sentiment de souffrance.

 

Constatez par vous-mêmes :

Uh, feel my heart beating
Uh, feel my heart beating
Uh, feel my heart beating

Ah, Daddy has flown to paradise
He was on dialysis
Life was harder than calluses
Needed a drug, so I'm smoking on cannabis
Loving them bitches you tempered with
Probably the same bitches you and your man done hit
Bari told me that she was a ho
That pussy, I couldn't abandon it
I was on drugs, we high
On the Summer Jam stage
Eating off a cloud, high off the haze
Feel like I was floating for about a hundred days
Now I'm texting a couple bitches hoping I'm getting laid
Couple of bird bitches, a pelican [?]
Ain't fucking text back, oh, now I'm feeling played, oh damn
Yams said "Ferg, you don't look good"
Cause I'm high, I'm so high
Time has flown by
My eyes, they don't lie
Where the fuck is Lou? I'm trying to be polite
I think he laced me, I'mma chuck him like bowtie
Oh, he shall die
Or Percy probably gave me a coke high
Coke in a blunt, nigga, what a surprise

All these voices in my head
Voices in my head, head
Voices in my head
Voices in my head
All these voices in my head, head
Voices in my head
Voices in my head
Voices in my head
Voices in my head

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *