ArticlesDigging

2011 – Stateless – I Shall Not Complain

Stateless - I Shall Not Complain

I Shall Not Complain de Stateless poursuit une trame dans des eaux fougueuses et passionnellement destructrices. L'histoire de cette musique – racontée du point de vue interne puis externe – raconte qu'un homme est vu trempé par la pluie et que son regard transcrit la peur des anges. Puis une fille assise à côté d'une cascade est vue, elle se met à créer une tempête de pluie, alors elle vogue et danse sur ses nuages orageux ainsi que sur les vagues qu'elle amène, avec une « grâce aveuglante ».

Ce titre est le dixième et dernier de l'album Matilda, produit par Damian Taylor – qui a, parmi d'autres, aussi produit Björk et Prodigy – et sorti en 2011 grâce à Ninja Tune (label indépendant).

Stateless nous offre un univers rock électronique qui sort du commun, par leur gestion du rythme et de leurs métaphores poétiques. Le groupe à vu le jour en 2003, en Angleterre, et est composé de Chris James, leader, chanteur et guitariste ; James Sturdy, batteur ; Jon Taylor, bassiste ; Roderick Buchanan-Dunlop, claviériste et programmeur ; et Kidkanevil, également programmeur, et chargé du rythme.

7 minutes et 8 secondes de bouleversement. On sent nettement la prédominante mélancolie. Une sensation de lourdeur chaotique (comme l'orage) nous prend subitement, et la douceur du clavier nous envahit, nous amène à une introspection et une volonté d'avancer. Pourtant la musique nous fait languir dans une attente semblant infinie ; puis l'évidence d'un espoir déchu nous engloutit dans la mer. Enfin, comme un coup de grâce, le calme plat après la tempête, avec un air flottant de chants modifiés (sur logiciel).

Pour les curieux, les paroles :
I see a boy walk in from the wilderness
His hair is soaked in rainwater
His eyes are flashing with the fear of the angels
He found them in the trees

I see a girl sat by a waterfall
She's stitching beams of light through
Button holes in the sky
She starts a crippled ballet dance to bring the rain
But now as the lightning flashes
We sail into the storm

Take hold, hold of her reigns, and start to climb away
With blinding grace she sails through the storm clouds
Dancing on the waves that she brings

Take hold, hold of her reigns, and start to climb away
With blinding grace she sails through the storm clouds
Dancing on the waves that she brings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *