ArticlesBrèves

Stonehenge, ou l’éloge de la lourdeur

En Septembre dernier nous avions eu l'honneur d'accueillir Stonehenge pour un set live filmé de 4 morceaux. Ce fut probablement la chose la plus lourde à s'être produite chez nous. Les murs en tremblent encore. 
 
Nous avions découvert Stonehenge à la sortie de leur précèdent album "Bunch of Bisons". Déjà à l'époque, ce savant mélange de Stoner, de Heavy Metal et de Rock Progressif nous avait retourné le cerveau. Si vous êtes un tantinet fan d'un des styles sus-nommés ou que vous aimez tout simplement la musique lorsqu'elle est particulièrement bien faite, nous ne pouvons que vous conseiller de vous ruer sur cette petite perle de 7 morceaux et notamment sur "Arctic Brothers", la première, qui est un petit chef d'oeuvre à elle toute seule.
 
A la Canopée, ce n'est un secret pour personne, nous ne sommes pas fan de technique pour la technique, et le terme de shredder est volontiers précédé des termes "coupe moi tout suite cette musique de". Je vous invite d'ailleurs à aller faire un tour sur notre générateur de carte shred, très utile en ces temps troublés.
Or, à l'écoute de la musique de Stonehenge, pourtant emprunte d'une technicité qui frise avec la virtuosité, la vibe s'exprime pleinement.
 
Après un second album tout aussi massif, Mild Thing, il ne nous restait plus qu'à inviter les quatre joyeux lurons pour un set mémorable dont voici le premier extrait.
 
 

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *